Derniers sujets

Partagez
Aller en bas
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Freinage des treuils de levage RCS

le Sam 13 Sep - 22:45
Bonsoir ! Surprised

En cherchant un truc sur internet, j'ai trouvé par le plus grand des hasards un fascicule d'exploitation d'une Potain H25/14C, et il s'est mis à pleuvoir du délice ! geek
Étant un modeste électrotechnicien, je me suis donc plus attarder à interpréter les schémas électriques et à en déduire la logique de fonctionnement.
Dans l'ensemble ça va mais là, ça fait une journée que je me prend la tête sur les deux freins électromagnétiques à manque de courant montés sur les moteurs PV et GV. Je ne comprends pas comment ils sont alimentés électriquement.  scratch
Je viens donc, un peu honteux, quérir brièvement du temps, des connaissances et le savoir d'un électrotechnicien - dépanneur - monteur, en le remerciant par avance de sa bienveillance !

Alors voilà une capture d'image de la page pour la mise en situation :

Freinage des treuils de levage RCS Freins11


Une autre concernant la partie que je ne comprends pas :

Freinage des treuils de levage RCS Freins12

Bon, voilà ce que je comprends ou du moins, ce que je pense comprendre !

- Alimentation du transformateur " Ts " par l'intermédiaire de deux phases de l'arrivée principale 3 x 380 V.
- Protection de " Ts " par disjoncteur " TsDiP3 ".
- Le transformateur est alimenté par les bornes 380 V et 0 V.
- Je ne distingue pas très bien mais sur le dessin, je vois que le transformateur a deux paires de bornes 24 V - 0 V montées en série pour délivrer 48 V et une paire de borne 24 V - 0 V simple. Il y a aussi une borne 160 V et une autre qui me semble être 80 V.
- Les deux freins électromagnétiques " LFa "des moteurs PV et GV.
- Protection de " LFa " par disjoncteur " LDi " et une thermistance " Dd1 ", probablement de type CTN.
Je comprends le truc comme ça : la thermistance est montée en parallèle avec les bobines des freins. Si il y a un échauffement anormal dans l'une des bobines, la résistance de la thermistance diminue quand la température augmente. Ce qui va provoquer un court-circuit et déclencher " LDi ".
- Il y a les différents contacts des contacteurs auxiliaires " LRa " - " LFa " - " CxL " - " XP " qui mettent en/hors tension les bobines des freins ainsi que des diodes " Dd3 " - " Dd2 " qui empêchent tout retour de courant.
- Je constate aussi qu'il y a une alimentation commune pour le transformateur et les freins par la phase " U " 380 V.

Le problème c'est que je n'arrive pas à interpréter le fonctionnement entre le transformateur et les freins. Suspect
- Quelle est la tension des bobines de frein ? Théoriquement 380 V ...
- Je ne comprends pas pourquoi il y a une tension de 380 V et une de 160 V passant par deux contacts instantanés d'un même contacteur auxiliaire " LFa " et " XP ". A la sortie des deux diodes " Dd2 ", ces deux tension se rejoignent ... Elles s'additionnent pour une tension de 540 V ?
- Ce sont donc des bobines de freins de 540 V ?
- Est-ce que ce câblage est dû à l'obligation d'avoir une rémanence, même si cela me paraît débile avec deux tension différentes ?
- Est-ce que l'on envoi une première tension réduite de 160 V dans les bobines de frein pour un déblocage progressif avant d'envoyer le 380 V pour le maintient définitif du frein débloqué, moteur en service ?
- Je ne comprends pas le retour de tension des bobines de frein sur la borne 80 V du transformateur. Cette ligne sert en même temps à l'alimentation des bobines de frein ????
- Il y a une seul et même tension pour les bobines de frein ? Il y a une seul et même ligne d'alimentation pour les bobines de frein ?
- Ou ai-je rangé mes chaussettes ?
- Il ne s'agirait pas plutôt d'un auto-transformateur ?
- Je ne comprends pas le circuit qui part de la borne 80 V.
- Et le plus important ... Cette éternel question : POURQUOI !

Voila si ce sujet vous tient à cœur et que vous avez la réponse et le temps d'y répondre, alors feu à volonté !
Je serais ravi et je pourrai enfin m'endormir plus facilement ! Sleep
avatar
alextt66
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2012

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Dim 14 Sep - 22:58
bonsoir william,
je ne suis pas spécialiste des treuils rcs, mais je vais essayer de te répondre
En général les bobines de freins de levage sont alimentées en 150/200 v continue, tu remarqueras que sur le transfo tu as bien une sortie 380v mais elle n'est pas raccordée au circuit du frein.
on voit aussi que 2 diodes portent le même nom (dd2) ce qui signifie même puissance pour alimenter le frein. Dd1 sert de circuit de décharge et, pour moi, Dd3 sert de circuit de pré charge pour éviter de balancer la tension complète dès le départ et endommager les bobines, d'ou une tension de 80v.
tu commandes donc ton circuit de pré charge avec CxL en 80v, puis tu commandes ton circuit 160v en prenant soin de couper ton circuit 80v.
c'est un peu particulier mais c'est du RCS, donc pas étonnant.
ce qui me choque le plus c'est le fonctionnement des moteurs, complétement anti-mécanique. tu utilises un moteur comme frein a courant de Foucault pendant que l'autre force pour faire un mouvement, et aucune vitesse n'utilise la même cinématique aussi bien en monté qu'en descente!!!! un vrai bordel!!!! affraid
voila j'espere avoir répondu
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mar 16 Sep - 22:00
Bonsoir alextt66. Very Happy

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de m'expliquer un peu tout ça !

En reprenant le temps de voir tout, point par point, il y a en effet une première alimentation en 80 V et une seconde alimentation en 160 V.
Donc, oui pour éviter de balancer la tension complète dès le départ et d’endommager les bobines et d'user prématurément les disques de freins, on n’envoi que la moitié de la tension.

Mais il y a un détail encore plus étrange concernant le contact normalement fermé " LRa ".  scratch

Pour résumer :

- Si aucun " bouton coup-de-poing " est actionné, le relais auxiliaire " XP " est sous tension et ses contacts 23 - 24 / 33 - 34 / 43 - 44 sont donc fermés.
- Si le limiteur de charge en petite vitesse et le limiteur de moment ne détectent aucun dépassement de leur seuil de réglage, le relais auxiliaire " CxL " est sous tension et son contact 13  -14 est fermé.
- Le contacteur " LRa " est mis sous tension au 3 ème cran enclenché ( vitesse d'approche, monté ou descente ) et court-circuite un étage de résistantes rotoriques d'un moteur ralentisseur. Le contact auxiliaire de " LRa " normalement fermé le reste donc jusqu’à l'enclenchement de la 3 ème vitesse.
- Suivant le cas : monté en petite vitesse ou grande vitesse, descente en petite vitesse ou grande vitesse, les contacts auxiliaires des contacteurs correspondant mettent sous tension le relais auxiliaire " LFa ". Ses contacts 13 - 14 / 33 - 34 se ferment.

Si
" XP " = 1
" CxL " = 1
" LRa " = 0
Sans aucune commande de levage, les freins sont continuellement alimentés et partiellement desserrés ou serrés avec la tension de 80 V.

Si
" XP " = 1
" CxL " = 1
" LRa " = 0
" LFa " = 1
Jusqu'au 3 ème cran de levage, les freins sont partiellement desserrés ou serrés avec la tension de 80 V.

Si
" XP " = 1
" CxL " = 1
" LRa " = 1
" LFa " = 1
A partir du 3 ème cran de levage, les freins sont entièrement desserrés avec la tension de 160 V.

Si
" XP " = 0
" CxL " = 0
Les freins sont hors tension et entièrement serrés.

Mais il y a quand même un problème dans le schéma :
Le 0 V et le 160 V du transformateur se lient d'amitié à la sortie des diodes " Dd2". Lorsque les contacts " XP " et " LFa " se ferment, il doit y avoir comme un " BOOM " dans l'armoire !  affraid

Un autre problème :
Qu-est ce qui se passe si le disjoncteur des freins déclenche pour une raison ou une autre ?
Je suis pénard dans ma cabine et comme toujours, les gars du bas me presse de soulever ou déposer une dalle de béton alvéolée. Les moteurs de levage ne sachant de toute évidence pas que leurs frein sont hors d'usage, se mettront joyeusement à tourner lorsque j'actionnerais le manipulateur !
Bon je suppose que les moteurs bloqués vont être en surcharge et que leurs relais de protection thermique vont agir.
Mais il y a quand même des moyens plus simple et moins extrême pour éviter ce problème, comme l’adjonction d'un contact auxiliaire ou de signalisation sur le disjoncteur des freins pour stopper la manœuvre en cas d'anomalie.

C'est vrais que ce système de variation de vitesse est complètement anti-mécanique !
C'est genre, je dois hisser à bout de bras et à une certaine vitesse une charge de quarante kilos suspendue à une corde. Je peux très bien gérer ma force pour garder cette vitesse de hissage constante.
Mais selon le principe du RCS, je hisse cette charge au maximum de ma force et pour me faire ralentir, un petit malin me rajoute une charge supplémentaire de quarante kilos à soulever et un autre me chatouille sous les bras !  geek

Vive la variation de fréquence !
avatar
alextt66
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2012

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Jeu 25 Sep - 18:54
bonsoir william,
tout d'abord je tiens à m'excuser car j'ai vraiment mal lu le schéma, en fait il faut comprendre que le frein est commandé en 70v continu.Embarassed
j'ai eu une petite explication du fonctionnement, il faut penser que le transfo est en alternatif, donc à un instant t la tension sur les bornes se trouve être 0-80-160 v, mais le frein est branché entre la 80 et la 160, d'ou une différence de potentiel de 80v, ce qui une fois redressé donne 70 v continu.
voilà pour les diodes dd2.
pour la dd3, c'est plus complexe. il faut voir le fonctionnement du contacteur de commande du frein dans la gamme d'enclenchement des vitesses. A chaque vitesse enclenché correspond un nombre de contacteurs enclenché ou déclenché, mais le problème est que le contacteur du frein va se décoller et se coller à chaque passage de vitesse, donc il va créer des pertes de tension dans le circuit de frein. dd3 sert, d'après potain, à limiter le phénomène au niveau du frein pour éviter de le faire "jouer des castagnettes" a chaque passage de vitesse.
il n'y a donc pas de "boom" de court-cuit car il y a tjs une différence de potentiel suffisante.
encore désolé pour cette erreur What a Face


avatar
alextt66
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2012

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Jeu 25 Sep - 19:05
oh, juste pour info, ce n'est pas de la variation de fréquence car avec se système on agît sur la tension statorique mais pas directement sur la fréquence.Suspect
la variation de fréquence est à contrôle vectoriel de flux en général, on agît directement sur la fréquence grâce à des thyristors commandés, en gros on coupe la tension réseau 50 hz en petits morceaux, on la travaille en tension continu et on la ressort en alternatif avec la fréquence désirée. Cool
voilà
au plaisir
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Jeu 25 Sep - 22:40
Bonsoir alextt66,

Mais nan, tu n'a pas vraiment à t’excuser ! What a Face
C'est plutôt moi qui aurai dû mettre le circuit entier du levage !

Oui je comprends beaucoup mieux maintenant, et bien sur une différence de potentiel de 80 V apparait entre le 160 V et le 80 V ! Pour tout dire c'est bien la première fois que je vois ce type de câblage : quel bordel ! affraid

Je pensais que saurait été plus simple d'utiliser un transfo alimenté en 380 V CA en primaire et sorti en 80 V CA en secondaire, suivit d'un redressement double alternance avec un pont de Graëtz et une bobine de frein de 80 V CC.

Si je saisi bien l'histoire des deux diodes, c'est un redressement simple alternance qui abaisse la tension 80 V CC de 10 V au passage.
Sur d'autres parties du schéma il y aussi des ponts redresseurs ou du 24 V CA entre et ressort en 20 V CC.

C'est en effet l'un des contacteurs des gammes de vitesse qui laisse passer ou non le courant dans la diode " dd3 ". Ici le contacteur " LRa " qui est le contacteur de court-circuit d'un premier étage de résistances de ralentissement et qui agit au 3 éme cran. Mais je ne saisis pas très bien ce que " dd3 " modifie au freinage à partir du 3ème cran .

Mais voilà,ce sera plus simple d'avoir une vu d'ensemble du système de levage entier avec ces captures d'images. ( En plus sur le site rien n'est dans le bon ordre et la qualité n'est pas top ! )

La puissance :

Freinage des treuils de levage RCS Captur10

Freinage des treuils de levage RCS Captur11

La commande :

Freinage des treuils de levage RCS Captur12

Freinage des treuils de levage RCS Captur13

Freinage des treuils de levage RCS Captur10

Et voici un schéma avec le redressement 24 V CA / 20V CC :

Freinage des treuils de levage RCS Captur14

Et puis tans que j'y suis, voila les abréviations de chaque éléments, mais c'est à peine lisible sur les plans !

Freinage des treuils de levage RCS Captur15

Freinage des treuils de levage RCS Captur16

En tout cas, merci vraiment beaucoup pour tout ces renseignement ! Ça me fait super plaisir d'apprendre et de comprendre le fonctionnement électrique des vielles Potain notamment du RCS !
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mar 7 Oct - 12:32
Bonjour ! Very Happy

Ayé ! Je viens de tilter comment fonctionnent les freins ! cheers

Il y a bien deux tensions différentes pour alimenter les bobines des électro-freins.

Cran un et deux : le contact " Lra " est maintenu fermé, les bobines fonctionnent donc en service intermittent ( S3 ) sous une tension d'appel d'environ 230 V Cc.

Cran trois à cinq : le contact " Lra " est ouvert, les bobines fonctionnent donc en service continu ( S1 ) sous une tension de maintien d'environ 150 V Cc.

Je pense que la tension nominal des bobines des électro freins est de 200 V Cc +/-10%.

En service intermittent, le transformateur " Ts " délivre sa tension secondaire nominal de 240 V Ca, ( 160 V + 80 V ). Cette tension est redressée puis abaissée de 4 volt par les diodes " Dd2 " et " Dd3 ", ( 160 V - 4 V ) + ( 80 V - 4 V ) = 232 V.

En service continu, le transformateur " Ts " délivre une partie de sa tension secondaire soit 160 V Ca, ( 240 V - 80 V ). Cette tension est redressée puis abaissée de 4 volt par les diodes " Dd2 ", ( 160 V - 4 V ) = 156 V.

Voilà ce que j'en pense de tout ça, et que pour être grutier, faut du cran !  lol!

Sinon, je ne sais pas à quoi ressemble les diodes " Dd2 " et " Dd3 ".
Ce ne serait pas ce boîtier par hasard ?

Freinage des treuils de levage RCS P1000810

On retrouve aussi ces boitiers dans l'armoire de cette 647 G, juste à côté du transformateur.

Freinage des treuils de levage RCS Photo_10

Ici, on dirait qu'il y a un boitier de diodes par électro frein.
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Frein rcs

le Mar 7 Oct - 17:23
Ce n est pas tout a fait cela les freins sont alimentees en courant continu
Donne moi une adresse mail je vais t envoyer les explications potain
Slts
Cédric M.
Cédric M.
Messages : 720
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 36
Localisation : LYON

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mar 7 Oct - 19:49
Dès que le courant passe, le frein s'ouvre, et dès que le courant ne passe plus le frein se serre c'est ça que tu veux dire Manu?

_________________
Toujours supporter de Potain & BPR !
Visitez le site des Anciens de chez Potain à Charlieu : http://ancienspotain.e-monsite.com/
Découvrez ma page de présentation ICI !
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Frein rcs

le Mar 7 Oct - 20:03
Non les freins du rcs sont toujours alimentees en courant continu a chaque changement de vitesse comme en travail
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mar 7 Oct - 21:53
Merci manou22, je viens de t'envoyer mon adresse mail.
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mar 7 Oct - 22:07
Je t ais envoyes la doc
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Jeu 9 Oct - 19:05
Bonsoir !  Very Happy

Merci manou22 pour les explications !

Grâce à ce que tu m'a envoyé, j'ai appris pleins de trucs intéressant !

- Le premier : Comme d'hab' chui à côté de la plaque !  geek

- Le deuxième : Comme alextt66 l'avait expliquer, il y a bien une seule tension de 80 V Ca générée par la différence de potentiel entre le 160 V et le 80 V du transformateur " Ts ". Les diodes " Dd2 " redressent et abaissent le courant en une tension de 70 V Cc.

- Le troisième : Les bobines des freins sont alimentées à partir du moment ou le manipulateur quitte la position 0 pour le levage. Les freins sont donc desserrés en permanence lors de la montée ou la descente de la charge.

- Le quatrième : Tout le problème est là, et c'est pour cela que ce système d'alimentation des bobines de frein a dû être conçu comme ça.
Pendant les transitons courtes et répétitives du premier cran montée au premier cran descente pour positionner la charge, les bobines de freins ne sont plus alimentées lors du passage au point zéro du manipulateur. Les freins se resserrent donc un court instant pendant cette transition montée / descente.

Si j'ai bien tout saisi et que je transpose les explications que manou22 m'a envoyé aux schémas électriques que j'ai posté plus haut, les choses se passent ainsi :

Les bobines de freins doivent rester sous tension en permanence malgré que le point zéro du manipulateur engendre un battement du contacteur " LFa " lors de la transition montée / descente.

Quand les contacts " LFa " se ferment, la borne 41 est positive et la borne 42 négative.
Le courant du transformateur " Ts " circule dans les bobines de frein de la borne 41 vers la borne 42.
Les diodes " Dd2 " laissent passer le courant, la diode " Dd3 " s'y oppose.

Quand les contacts " LFa " s'ouvrent, l'alimentation des bobines de frein prise au transformateur " Ts " devient nul.
C'est là que je ne comprends pas bien : apparemment la mise hors tension des bobines de frein engendre une variation de courant et par la même, une variation du flux magnétique.
Cette variation de flux magnétique fait apparaître une tension induite dans les bobines de frein dont la polarité est inversée par rapport à celle du transformateur " Ts".

La borne 41 deviens négative et la borne 42 positive.
Le courant induit par les bobines de frein circule maintenant dans le circuit d'alimentation des électro freins, de la borne 42 vers la borne 41.
Les diodes " Dd2 " s'opposent au passage du courant, la diode " Dd3 " le laisse passer.

La tension générée par les bobines de frein est suffisante pour maintenir les freins desserrés durant le battement des contacts " LFa ".

En résumer, lorsque les contacts " LFa " sont fermés, c'est le transformateur " Ts " qui alimente les bobines de frein avec une polarité positive à la borne 41.
Lorsque les contacts " LFa " sont ouverts, ce sont les bobines de freins qui " s'auto alimentent " avec une polarité négative à la borne 41.

Mais il y a toujours un truc qui cloche : sur le schéma électrique que j'ai posté plus haut, le contacteur auxiliaire " Lra " est alimenté en permanence jusqu'au 3 ème cran du manipulateur.
Son contact reste donc ouvert et ne laisse pas passer le courant induit par les bobines de frein.
Tel qu'il est représenté sur le schéma, ce système anti battement du contacteur auxiliaire " LFa " et de ses contacts ne serre pas à grand chose.

Pour que ce système puisse fonctionné, il faudrait remplacer le contact " LRa " normalement fermé au repos par le contact " LRa " normalement ouvert au repos.

Ou alors, je suis encore complètement à côté de la plaque et je n'ai rien compris de plus !

alien
avatar
antoine.courtois
Messages : 13
Date d'inscription : 24/01/2014

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Lun 30 Mar - 11:31
Bonjour,

Je possède une grue BPR GA29, elle sont équipées du même type de redresseur que les Potain pour l'alimentation des electro-freins en 20VCC, d'ailleurs les schémas sont fait de la même manière, en passant le contact Cxl sur la diode Dd3 doit être une sécurité, car sur ma BPR le Cxl est le contact de sécurité qui se coupe (+ klaxon) si la charge est trop lourde ou emmener trop loin.
C'est un peu compliqué à comprendre mais une fois compris cela est rudement bien réfléchi. Si au niveau du transformateur on a compris que l'on travaille en différence de potentiel et non avec un point zéro fixe, alors on a tout gagné.
Je possède également une grue Braud et Faucheux BF32T, elle équipée d'un autre type de redresseur mais le fonctionnement est similaire pour le 20VCC.

Cordialement.
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Frein rcs

le Lun 30 Mar - 16:55
On est pas sur des freins en 20v en rcs. la ga29 et la bf sont en 20v c est le meme fabriquant de moteur c est pour cela que le pont de diode qu il soit potain ref w114....... et sur le bf petit pont carre noir sont identique dans la maniere de fournir du 20v et encore du 20v qui est souvent du 14v.le rcs est un peut plus complique en fonctionnement et a depanner.c est pour cela qu il faut donner des conseils sur ce qu on connait et pour le reste........
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Lun 30 Mar - 21:31
Merci pour ces précisions !

Ce sont des moteurs Patay qui équipent les grues Potain et Richier, si je ne m'abuse. Je pense que c'est aussi des moteurs Patay pour les grues Pingon et Boilot.
Dans les catalogues de moteurs Leroy Somer, il m'a sembler voir des moteurs spécialement conçu pour les applications de levage, vendu sous le nom Patay.

A bientôt.
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Frein rcs

le Mar 31 Mar - 3:51
Chez richier il y a eut beaucoup de patay puis ils ont mis vers la fin du leroy en orientation
Chez potain rcs patay pc 33 25 22 21 patay et les autres gmr leroy ou patay suivant le modele et les annees.pour la bf moteur de levage leroy type 112 et chariot leroy il me semble par contre si c est une orient avec le moteur couche ce n est ni patay ni leroy il me semble,si le moteur d orien est debout moteur leroy.pour la ga 29 moteur de levage 2v leroy type 132 orien leroy avec ralentisseur type ls90 et chariot leroy mais avec un frein a la con.
avatar
antoine.courtois
Messages : 13
Date d'inscription : 24/01/2014

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Mer 1 Avr - 13:27
Bonjour,

Je me suis peut-être mal exprimée, mais quelque soit la tension 70VCC ou 20VCC, la manière dont c'est câbler rester la même.
Et ces moteurs sont bien appelés RCS il me semble dans la notice de la grue, mais reste à vérifier Question

Cordialement.
avatar
manou22
Messages : 316
Date d'inscription : 28/02/2011

Freinage des treuils de levage RCS Empty Frein rcs

le Mer 1 Avr - 15:44
On va dire ca comme ca!!!!
William
William
Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 43
Localisation : Biscarrosse 40600

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

le Lun 6 Avr - 11:34
Bonjour ! Very Happy

A ce sujet, voici les caractéristiques des treuils RCS ainsi que leur principe de fonctionnement.
Je rajoute aussi les caractéristiques des treuils T145 T155 BPR qui paraissent avoir les moteurs et le réducteur identiques.

Freinage des treuils de levage RCS Treuil10 Freinage des treuils de levage RCS Treuil11

Freinage des treuils de levage RCS Treuil12 Freinage des treuils de levage RCS Treuil13

A l'heure actuelle, tous les mécanismes sont étudiés pour une course au rendement et a une productivité maximale, une consommation et une maintenance minimale.
Je ne pense pas que de nos jour, on puissent appliquer ce principe de fonctionnement sur une grue moderne !
De même, il ne viendrait pas à l’esprit d'un cycliste de se déplacer en pédalant et freiner en même temps pour atteindre une vitesse donnée. Et encore moins pour monter une cote ! scratch

Le système RCS Potain me fait penser à cette manière bizarre de rouler en vélo. geek
Sur ce principe, les moteurs doivent être surdimensionnés pour vaincre le couple résistant de la charge à soulever plus celui du moteur utilisé en ralentisseur.

A l'époque, les variateurs de vitesses n'existait peut-être pas encore ou n'étant pas encore assez développer et généraliser, l'idée d'opposer un moteur en couple moteur et un autre en couple résistant était la meilleur solution pour obtenir une bonne précision dans les vitesses de poses et de tension d'élingues.
Pourtant, aucun autre constructeur de grue à cette époque n'a repris ce concept à ma connaissance, préférant intégrer un ralentisseur à courant de Foucault sur ses treuils.
Contenu sponsorisé

Freinage des treuils de levage RCS Empty Re: Freinage des treuils de levage RCS

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum