Derniers sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
FRED35
Messages : 5
Date d'inscription : 24/02/2016

Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Jeu 25 Fév - 9:40
Bonjour.

Je me présente. Frédéric, bientôt 37 ans en couple depuis 10 ans et papa d' un petit garçon de 4ans 1/2. Et bientôt 1 voire 2 petits bouts en plus ( c' est assez compliqué, c' est pour cela que je précise 1 voire 2!!!). J' habite à une trentaine de kms de Rennes en Bretagne. En fait, à mi chemin entre Rennes et le Mont Saint Michel.

Peut être que cela n' a pas d' importance, mais je fais du modélisme et je fabrique moi même bon nombre de pièces. Je dis cela, car pour cette passion, il faut être patient, méticuleux/ minutieux et garder son calme quand rien ne va.

Donc, si je me suis inscris sur ce forum, ça n' est pas par hasard, mais juste parce que je souhaiterai me reconvertir dans ce métier. Je ne me suis pas levé un matin en me disant:

"tiens aujourd'hui je changerai bien de métier! Humm, qu' est ce que je pourrais faire? Oh tient grutier. Oui, c' est bien ça, allez hop..."

Non, non, je vous rassure c' est pas comme ça que ça s' est fait. C' est quelque chose qui mûri en moi depuis un certain temps, car je commence à en avoir un peu marre de ce que je fais.

D' ailleurs, je ne vous ai pas dit quel était mon métier actuel. Et bien à la sortie de mon BAC PRO, j' ai directement était embauché par l' entreprise dans laquelle j' avais effectué mes stages quand j' étais au lycée. J' y suis resté 8 ans. Là, maintenant, je suis actuellement responsable d' équipe d' un service d' entretien rapide pour véhicule (je ne tiens pas à dire pour quelle marque).

Le métier en lui même m' intéresse toujours, mais c' est les à côtés qui ne vont plus. Ambiance dans l' équipe, les clients de plus en plus irrespectueux et bien d' autres choses que je ne vais pas étaler ici, mais qui se retrouvent partout...

Cela fait donc bientôt maintenant 16 ans que je suis dans la réparation/ entretien automobile. Je sais que je prends un gros risque ayant une famille à charge et des emprunts, mais je ne souhaite vraiment plus continuer dans l' automobile.

Ce n' est pas le salaire qui m' attire vers le métier de grutier, d' ailleurs en regardant par ci par là, on voit de tout et son contraire concernant le salaire d' un débutant. Mais le plus bas que j' ai vu, n' est pas beaucoup plus bas que le salaire que j' ai en tant que chef d' équipe et avec toutes les responsabilités que j' ai et objectifs à atteindre. Cela ne me dérangerai donc pas de gagner un peu moins le temps de faire ses preuves, mais de faire un métier dans lequel je serai sûrement plus épanoui que celui que je fais actuellement.

Si je me suis donc connecté ici, c' est pour avoir vos avis positifs, comme négatifs et parler de se métier si vous l' avais commencé comme moi suite à une reconversion.

D' après ce que j' ai lu, c' est très dur d' y faire sa place, surtout si comme moi on a aucune connaissance dans le bâtiment. Par exemple:

Comment commencer quand je vois que les boîtes d' intérim demande 3 à 5 ans d' expérience?

Est ce qu' il ne serait pas mieux de débuter en commandant une GMA depuis le sol afin de mieux y suivre l' avancée d' un chantier, pour mieux apprendre?

Voyez, les questions se bousculent et j' aimerai bien que l' on m' y réponde.

Le must, ça serait vraiment de rencontrer un grutier autour d' un verre ( de coca ou autre Laughing ) et pouvoir parler librement de tout ça. Mais bon, ça je pense que c' est plus compliqué...

J' ai vu que les heures sup n' étaient pas rares et c' est quelque chose qui ne me dérange pas tant qu' elles sont payées ou récupérées. Ca m' est déjà arrivé ( rarement) de faire 12 heures à suivre sans aucune pause..., sachant que dans mon entreprise elles sont obligatoirement à récupérer.

En espérant ne pas vous avoir endormi avec cette présentation, qui est, c' est vrai un peu longue. Mais je vous ai pas tout dis encore... Very Happy  Very Happy

Bonne journée à tous et d' avance, merci beaucoup pour vos réponses.


Fred.
avatar
Tonino
Messages : 253
Date d'inscription : 08/02/2013

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Jeu 25 Fév - 18:31
Bonsoir et bienvenue.

La première etape est de faire la formation et de validé tes caces (4 en tout);
il y aurat un formateur qui serat un ancien grutier ce qui te permettra de rencontrer une personne ayant de l’expérience dans le metier..
Ensuite pointer en intérim et demander des chantiers pas trop gros.
L’Idéal c'est de ce faire 2 ou 3 ans de télécommande pour ensuite monter en cabine mais bon apres on ne fait pas toujours ce que l'on veut.

Bon courage.
FRED35
Messages : 5
Date d'inscription : 24/02/2016

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Jeu 25 Fév - 20:37
Merci pour cette réponse. Là pour le moment, je me renseigne et regarde beaucoup ce forum pour trouver les réponses à mes questions.

Mais comme je l' ai écrit, rencontrer quelqu' un pour qu' il me parle de son métier, ça serait vraiment le top.

Encore merci et bonne soirée.


Fred.
Soyeuf
Messages : 26
Date d'inscription : 11/03/2012

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 27 Fév - 12:42
C'est vrai qu'en ce moment c'est plus compliqué pour les débutants, le marché est plus tendu , les taux horaires tirés vers le bas et les agences d'interim de plus en plus exigeantes.

Pour bien débuter moi je conseillerai de trouver un petit chantier en commande au sol mais surtout de monter ponctuellement (pour les coulages par exemple), afin de te faire la main sur les deux types de conduite.
Le BTP étant un milieu assez dur , tu risque de te faire "malmener" (mais pas physiquement hein Laughing ) au début, le temps de faire tes preuves, mais ce n'est pas une verité absolue, tu peux tomber sur une trés trés bonne équipe aussi, avec un chef patient etc etc , et là c'est le top pour commencer.
Et les jours de vents, garde ton calme Wink
FRED35
Messages : 5
Date d'inscription : 24/02/2016

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Dim 28 Fév - 19:23
Merci beaucoup pour ces conseils. J' avais l' impression que ce métier manquait de main d oeuvre, mais je vois qu' il y' a quand même pas mal de grutiers avec de l' ancienneté qui sont au chômage.

C' est clair qu' entre un débutant ou quelqu' un de confirmé, le choix est vite fait pour une boîte d' intérim.
avatar
Isabellle
Messages : 154
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 54
Localisation : Gironde

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 5 Mar - 7:30
Bonjour.
En ce moment c'est peut être un peu dur surtout pour les débutants sauf si ce sont les entreprises qui ont payé le CACES à leur propre personnel. Si tu arrives à te faire payer la formation c est très bien. Au début il faut plutôt espérer faire des remplacements pendant les vacances ou bien des remplacements de 2 jours le temps que leur grutier repasse le CACES. Ensuite il faut prendre en compte que tu peux être amené à faire du déplacement mais pas toujours non plus. Sinon c'est un métier passionnant. Il faut être patient et/ou réussir à garder son calme.
On a de superbes vues aussi ☺
Bon courage ☺
FRED35
Messages : 5
Date d'inscription : 24/02/2016

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 5 Mar - 11:28
Merci pour ces conseils.

Par contre, ça risque d' être compliqué de se faire payer la formation étant donné que je ne suis pas au chômage et encore faudrait il que mes responsables digèrent le fait que je veuille quitter l' automobile...

Ce métier m' attire vraiment et j' ai été déçu de voir que la grue à côté de chez mes parents a été démontée jeudi.

Encore merci et bon weekend.

Soyeuf
Messages : 26
Date d'inscription : 11/03/2012

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 5 Mar - 12:24
Il ne faut pas oublier non plus que c'est un métier de réseau,
Comme le disait Isabelle, au début il faut viser les remplacements, et c'est comme ça que tu te fais connaitre des différents chefs de ta région,
Ici à Nantes c'est un milieu assez petit ou tout le monde connait plus ou moins tout le monde , j'imagine que c'est pareil ailleurs
Une fois que tu es "dans le circuit" c'est gagné mais il faut être patient
avatar
Isabellle
Messages : 154
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 54
Localisation : Gironde

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 5 Mar - 12:25
Tu as droit à une formation payée par ton entreprise, mais c'est vrai que le prix que coûte cette formation est assez exorbitant.
J'étais secrétaire intérimaire et lorsque j'ai voulu devenir grutière, c'est une agence intérimaire du bâtiment qui m'a financé entièrement ma formation (il y a 8 ans).
J'avoue que j'ai eu beaucoup de chance.
Soyeuf
Messages : 26
Date d'inscription : 11/03/2012

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 5 Mar - 12:26
FRED35 a écrit:Merci pour ces conseils.

Par contre, ça risque d' être compliqué de se faire payer la formation étant donné que je ne suis pas au chômage et encore faudrait il que mes responsables digèrent le fait que je veuille quitter l' automobile...

Ce métier m' attire vraiment et j' ai été déçu de voir que la grue à côté de chez mes parents a été démontée jeudi.

Encore merci et bon weekend.


ça doit pouvoir passer via un DIF non ?
FRED35
Messages : 5
Date d'inscription : 24/02/2016

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Jeu 10 Mar - 21:44
Bonsoir.

Merci pour votre aide.

Malheureusement, je me suis renseigné et le DIF sert à faire des formations ayant un rapport avec le métier actuel. C' est pas comme le CIF qui lui permet de se former à un métier totalement différent.

Désolé pour mes réponses tardives, mais j' ai pas mal de souci en ce moment, car ma compagne et moi avons appris une très mauvaise nouvelle lundi. Du coup, c' est pas la joie.

Merci encore.
avatar
Isabellle
Messages : 154
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 54
Localisation : Gironde

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Ven 18 Mar - 17:14
Sad
avatar
Tonino
Messages : 253
Date d'inscription : 08/02/2013

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 19 Mar - 19:34
Isabellle a écrit: c'est une agence intérimaire du bâtiment qui m'a financé entièrement ma formation (il y a 8 ans).

Autant dire que c’était une autre époque...
avatar
Tonino
Messages : 253
Date d'inscription : 08/02/2013

Re: Bonjour de la part (je l' espère) d' un futur grutier.

le Sam 19 Mar - 19:35
FRED35 a écrit:c' est pas la joie.
Courage.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum